C’est où ?

D’abord, une première boutique a ouvert ses portes dans le Vieux-Nice, juste à côté du Paddy’s Bar. Puis une autre adresse, plus spacieuse, plus lumineuse, a fait son apparition du côté de l’incontournable rue Bonaparte. Deux fois plus de chances de faire une razzia.

Pourquoi on y va ?

Parce qu’on adore et les clichés. Et comme le voyage pour les States n’est pas forcément prévu pour tout de suite, on a décidé de s’offrir un petit bout d’American way of life en allant croquer un chien chaud. Ce sera donc au 5th Avenue « Le comptoir du hot-dog ».

En train de flâner dans le Vieux, on s’est laissé attirer par une carte aux intitulés décalés comme il faut et à l’aspect avenant de l’équipe qui se trouvait derrière le comptoir. Un mur en brique, deux tabourets et c’était parti pour un croc dans ce fameux petit sandwich.

Pourquoi on y revient ?

Parce qu’après avoir opté pour un Dalaï Lama dog (cheddar, poivrons frits et sweet chili sauce), on se sent obligé de tester le reste, à savoir un Obama dog, un Jacques Chichi dog ou encore un Castro dog.

Le pain (classique, cheesy, basilic, graines de sésame) est savoureux et on peut choisir sa saucisse (porc, volaille, veggie). Pour les plus compliqués ou extravagants, il est carrément possible de customiser entièrement son hot-dog, de l’accompagner de nachos et de l’arroser d’un soda.

Sur le papier, ça paraît fat. Mais sans les tortillas recouvertes de cheddar, certains pourraient encore avoir un petit creux.

L’addition ?

Plutôt version chihuahua que saint-Bernard : 8 euros pour le menu hot-dog/nachos/boisson. Le hot-dog du mois est affiché à 5,90 euros. Et jusqu’à la fin de l’Euro, le combo pinte de bière/hot-dog est à 9,50 euros dans le 5th Avenue du Vieux-Nice. Ah, et il paraît qu’il y aussi une spéciale « Eat as much as you can » (à volonté, si ton TOEFL est à zéro) le mardi soir, pour 14 euros.

Infos pratiques

5th Avenue « Le comptoir du hot-dog » – 42, rue Droite et 41, rue Bonaparte – 06000 Nice –
06 20 67 09 58

Page Facebook – Tripadvisor