Cela fait plus de 50 ans que le Midem existe. Et autant le dire tout de suite : pour beaucoup de gens de la Côte d’Azur, il est difficile de savoir ce qui se cache derrière cette appellation. Comme bon nombre de congrès destinés aux professionnels d’un secteur, l’événement cannois a l’habitude de vivre en vase clos.

Malgré tout, les plus curieux ont appris à connaître et apprécier ce rendez-vous qui permet de découvrir de nouvelles têtes et surtout de nouvelles voix dans ce qui a l’apparence d’un grand showroom pour l’industrie du disque, dans sa version « physique » ou numérique.

Profitant d’invitations distribuées par la Ville de Cannes, certains ont ainsi eu l’occasion de tomber sur de véritables pépites. En 2007, c’était par exemple une Amy Winehouse encore inconnue du public français qui avait ébloui le public réuni au Martinez pour une soirée British at Midem.

Talents internationaux en devenir, melting-pot à la sauce asiatique et Arménie fever

Huit ans plus tard, on ne vous garantit pas qu’une telle pépite se glissera forcément parmi les 14 finalistes du Midem artist accelerator le tremplin sponsorisé par Pepsi et Deezer qui prendra place sur l’esplanade Pantiero. Mais une chose est sûre : l’édition 2015 du Midem (du 5 au 8 juin) sera plus orientée grand public que les précédentes.

Gratuitement, les spectateurs pourront donc assister à ce concours international, mais aussi faire joujou avec les dernières innovations technologiques présentées au sein d’une Discovery zone, où des créateurs de start-ups tenteront de convaincre de gros investisseurs de leur branche.

 >>> Obtenir des invitations <<<

Si vous vous dites éclectique en matière de musique, vous aurez l’occasion de le prouver en assistant à la China night by 1More, la K-pop night out ou encore au Taiwan beats showcase, organisés dans l’enceinte du Palais des festivals.

Autre pays mis en avant : l’Arménie, qui présentera une formation jazz, un orchestre symphonique et le Hover state chamber choir, une chorale à la réputation déjà bien établie.

Les participants au Midem artist accelerator

Hundreds (Allemagne), Alfred Hall (Norvège), Alo Wala et Brynjolfur (Danemark), Roo Panes, Ghetts, Andreya Triana et Little Barrie (Royaume-Uni), Jerry Léonide (Ile Maurice), Timothy Bloom et Akua Naru (Etats-Unis), Le Galaxie (Irlande) et Middlemist Red (Hongrie).

 

Le guest en plus du Midem 2015 : Juan Atkins

Vous l’avez compris, tous les artistes présents au Midem sont là pour se faire les dents et surtout séduire les gros labels. Juan Atkins, lui, est évidemment loin de tout ça. Considéré comme l’un des pères de la techno avec Derrick May et Kevin Saunderson, l’homme de Detroit continue de propager la bonne parole, ou plutôt le bon beat. Cette légende aujourd’hui âgée de 52 ans sera derrière les platines des Marches.

 

>>> Le programme complet du Midem Festival <<<