C’est où ?

Rue Fourmillière, une perpendiculaire du haut de la zone piétonne. A quelques dizaines de mètres du cinéma Casino et à proximité de la place De Gaulle. Oui, Antibes est minuscule.

Pas très loin de tout, donc. Mais dans une rue où on ne passe pas forcément. Parfois, les petits trésors sont sous vos yeux et on ne les voit pas (cette phrase est sponsorisée par Marc Lévy).

Pourquoi on y va ?

A vrai dire, c’est le patron d’une adresse recommandable (et recommandée par nos soins, Le Bistrot du coin) qui nous a refilé le tuyau. Du coup, le risque de faire fausse route était plutôt limité.

La Petite escale a discrètement ouvert il y a quelques mois, prenant la place d’un ancien lieu dédié aux burgers nommé Big Moustache.

Sans bruit ni esbroufe, le restaurant semble s’être taillé une sympathique réputation. Sur Tripadvisor, les éloges commencent à fleurir.

Le jour de notre visite, la petite salle était copieusement garnie. Des employés de bureau regroupés, des couples de retraités par l’odeur alléchée, quelques touristes.

Un vrai melting-pot dans ce restaurant où des classiques de la cuisine française bien exécutés côtoient des assiettes aux influences plus « exotiques ».

Pourquoi on y revient ?

Parce que tout s’est très bien passé, que ce soit pour l’auteur de ces lignes ou ses acolytes. Le choix était limité à sa plus simple expression concernant les plats.

Sur l’ardoise, un millefeuille de daurade et poireaux sauce moutarde à l’ancienne, accompagné de pommes de terre vapeur et de petits légumes. Ou bien un sauté d’agneau façon tajine aux fruits secs et semoule à la coriandre.

Premier choix pour moi, deuxième option pour les autres. Résultat ? Une table largement contentée. La portion est bien calculée, ni trop ni pas assez. Les sauces et les assaisonnements sont savoureux, la cuisson de la viande et du poisson justes.

Pour une poignée d’euros de plus, on a échappé aux plâtrées désincarnées de tant de points de chute insignifiants du midi. La prochaine fois, on tentera les desserts.

L’accueil est courtois sans être envahissant, le lieu est simplement décoré, mais sans fausse note. On se sent bien entre ces murs, c’est tout.

L’addition

Tapez-nous sur les doigts : on a oublié de l’emporter. Mais de mémoire, notre plat accompagné d’une boisson et d’un café ne nous aura pas coûté plus de 20 euros.

Pour la qualité des produits mis en œuvre et le travail appliqué du chef, c’était le juste prix. Promis, on reviendra pour faire les comptes de manière plus rigoureuse !

Infos pratiques

La Petite escale – 30, rue Fourmilière – 06600 Antibes

Téléphone : 09 87 39 94 98 – Page Facebook – Tripadvisor