Pendant le Festival de Cannes, les patrons de boîte sortent l’artillerie lourde pour faire le plein chaque soir. Une course impitoyable pour appâter ceux qui ne se déplacent jamais sans leur Platinum ou leur Centurion, mais aussi tous ceux qui veulent se mêler à la fête et recevoir un peu de paillettes sur la tête.

Dans ce contexte, la présence d’une pointure du rap US fait partie des armes favorites des organisateurs de soirées. Du côté du Gotha, on n’a pas fait les choses à moitié. Le gansta-modeux A$AP Rocky sera de passage le 16 mai, Busta Rhymes et son flow-mitraillette prendront la relève le lendemain et le toxique Lil’ Wayne déboulera le 22 mai.

 

Du côté du VIP room, on a ouvert le bal avec Tyga, hier soir. Le 19 mai, ce sera le « Duc de Boulogne », Booba, qui viendra faire le show. Le lendemain, les festivaliers pourront s’encanailler au rythme du live de Wiz Khalifa.

De quoi donner envie de faire péter les souliers vernis et de louer une Lambo pour franchir l’obstacle des physios intraitables et siroter des vodkas-pomme à 25 euros devant ces valeurs sûres du hip hop. Même si, bien souvent, leurs prestations en club sont expédiées en une poignée de minutes…