Demain, c’est déjà loin. Alors l’été, n’en parlons pas… Quoi qu’il en soit, en pleine période de grisaille et de froid trop piquant pour les Sudistes que nous sommes, regarder vers l’avant ne fera pas de mal.

Les programmations sont, fort logiquement, encore inconnues ou très minces. Mais de nombreux festivals ont déjà pris la peine de dévoiler les dates de leur édition 2017 (certains proposent même des rendez-vous pour patienter gaiement).

Un petit tour d’horizon qui vous évitera peut-être de placer une réservation Easyjet pile au moment où il ne faudrait pas.

Festival Crossover à Nice, du 8 au 11 juin

L’événement qui mélange savamment les genres a l’habitude de naviguer dans le calendrier. Alors que la version 2016 avait eu lieu en mai, le nouveau millésime se glissera dans le paysage un mois plus tard.

Un peu avant Noël, un pass 4 jours à 40 euros a été mis en vente, en quantité limitée. En revanche, pour le moment, impossible de savoir qui viendra agiter les différentes scènes du Chantier 109.

Il faut dire qu’une autre échéance accapare en ce moment l’équipe de Panda Events. Le 4 mars, ils organiseront Crossover Winter du côté de Grenoble. Etienne de Crécy, Popof, Møme, Jabberwocky, Broken Back ou encore The Geek x VRV en seront.

Festival Nuits Carrées à Antibes, du 29 juin au 1er juillet

Pour sa onzième édition, l’événement mettra sur pied trois soirées. La dernière sera consacrée aux « esthétiques rock et alternatives », ont annoncé les organisateurs.

Afin de donner le ton, ils ont dévoilé le nom des premiers invités. Il s’agit de Trust. Si l’on en croit les infos distillées, pas moins de sept ou huit groupes devraient être présents dans l’amphithéâtre du Fort-Carré lors de cette partie rock. Quatre artistes sont prévus pour chacune des deux premières dates.

Il est déjà possible de réserver un pass 3 soirs pour 25 euros. Alors que la soirée mettant Trust à l’honneur est disponible pour 15 euros.

En attendant, Label Note proposera une session Nuits Carrées Découvertes, le 25 février à la médiathèque d’Antibes avec The Dead Fox On The Road et PopNoColor.

Festival Nuits du Sud à Vence, du 6 au 29 juillet

Pour le moment, l’équipe des Nuits du Sud (NDS) n’est pas très loquace concernant l’édition qui marquera le 20e anniversaire du rendez-vous. Du retard à l’allumage, peut-être ? Mauvaises langues… En fait, les NDS ont même pris une longueur d’avance, avec la création d’une nouvelle manifestation.

Du 30 mars au 8 avril, les fidèles de la place du Grand-Jardin pourront se retrouver dans une salle éphémère baptisée La Carpa pour découvrir la programmation très variée du Printemps des Nuits du SudDoc Gynéco, Bernard Lavilliers, Feder, Puggy, le Michel Jonasz Quartet, General Elektriks ou encore Ben L’Oncle Soul seront de la partie.

Et pour ceux qui sont complètement fanas, un pass pour les 11 soirées estivales (les 6 , 7, 8, 13, 15, 20, 21, 22, 27, 28 et 29 juillet) est mise en vente pour 130 euros, uniquement à l’Espace Culturel Leclerc de Vence, jusqu’au 8 avril.

Jazz à Juan, du 14 au 23 juillet

Comme chaque été à la Pinède Gould, il devrait y avoir du lourd. OK, le rendez-vous n’est pas le plus festif de tous. Pour autant, il serait malvenu de bouder son plaisir à l’idée de retrouver quelques légendes du jazz.

Jazz à Juan (JAJ pour les intimes) a déjà levé un peu le voile sur l’affiche. Les venues du brillant Gregory Porter et du maître de la six cordes, Johnny Gallagher, ont été validées. A noter également, le retour de la pianiste Hiromi. En 2013, cette Japonaise bien allumée avait fait sensation. On la verra cette fois en compagnie d’un harpiste colombien nommé Edmar Castaneda.

Nice Jazz Festival, du 17 au 21 juillet

Annulé en 2016 après l’attentat de Nice, le NJF aura certainement une saveur particulière l’été prochain. Ceux qui font véritablement confiance à la direction artistique ou qui sont avides de surprises peuvent d’ores et déjà mettre la main sur un « blind pass » donnant accès à l’intégralité du festival pour 99 euros.

D’ici là, quelques belles soirées seront réservées aux amateurs de note bleue du côté du Forum Nice Nord, avec notamment Eric Legnini ou encore le Roy Hargrove Quintet.

Nice Music Live Festival, du 22 au 26 juillet

Dans la foulée du NJF, la musique continuera de résonner du côté de la Scène Massena. Le point de départ (Les Insus) et celui d’arrivée (Synapson et The Avener) sont déjà connus. On vous en parlait ici il y a quelque temps. La chanteuse Camille a également été confirmée pour le 25 juillet. Pour connaître la suite, il faudra attendre un peu.

Plages Electroniques à Cannes, du 3 au 5 août

Par le passé, les Plages Electro prenaient la forme d’un long fil rouge qui s’étirait sur une bonne partie de l’été. Réjouissant pour certains, mais tout de même compliqué pour l’organisation, qui devait tout démonter après chaque soirée.

Désormais, les plagistes ont droit à du concentré de son(s). Un gros week-end les attend début août. Les plus impatients pourront décoller vers le Portugal pour le deuxième round des Plages Electro Lisboa, du 2 au 4 juin. Sinon, une soirée En Attendant Les Plages est prévue le 15 juillet. Reste maintenant une grande question : qui viendra ambiancer tout ça ?

Petite vidéo en rab’ histoire de vous rappeler à quoi ça ressemble…

Lunallena Festival, circuit Paul-Ricard, du 4 au 5 août

Impossible de vous dire à quelle date ce nouveau venu compte se placer. Impossible aussi de vous dire où il faudra se rendre ou qui se cache derrière cet événement.

Il y a quelques jours, cette page Facebook fraîchement créée a aiguisé notre curiosité avec quelques phrases et un visuel plutôt cool.

« Vous avez toujours rêvé de planter votre tente de festivalier dans le Sud ? De dormir en plein air sous la lune ? D’être réveillé par les cigales ? De découvrir sur scène des artistes émergents et ceux que vous aimez déjà ? Viendez, vous aurez tout ça. On vous concocte un petit (gros peut-être) festival avec tout ça et plein d’autres surprises. »

Edit le 4 février : d’autres infos ont commencé à tomber sur la page Facebook du Festival Lunallena. Il semblerait que le quotidien Nice-Matin se cache derrière ce nouveau venu dans le paysage. Pour ce lancement, c’est le circuit du Castellet, dans le Var, qui a été choisi comme point de chute.

To be continued…