Tous ceux qui ne vivent que pour le hip hop vont devoir encore patienter un peu avant de pouvoir profiter de ces deux jours hors normes. Les 1er et 2 août à Nice, le festival Check the rhyme leur proposera d’assister à des lives de premier choix. Method Man, Redman, Mobb Deep, The Pharcyde : de quoi contenter tous les amateurs de bon son old school.

Ce n’est pas la première fois que des pointures de ce type débarquent près de la Baie des Anges. Le Wu Tang, Cypress Hill, Slum Village, Gang Starr ou encore De La Soul s’étaient produits au Théâtre de verdure. Côte rap français, les vieux de la vieille que sont Assassin et IAM avaient fait le déplacement, tout comme les juvéniles 1995.

L’événement niçois, qui s’annonce comme le seul festival 100 % hip hop de l’été en France, risque néanmoins de marquer les esprits, puisque ce sera la première fois qu’autant de références seront réunies en l’espace de deux jours du côté du 06.

Method Man-Redman, vétérans pas fatigués

Le 1er août, les têtes d’affiche se nommeront Method Man et Redman. Le premier est un habitué des lieux. Présent avec le Wu en 2011, il était revenu en solo l’an dernier. Le duo, composé de deux piliers de la scène East coast, est réputé pour ses performances dantesques en concert. Peu de risques, a priori, de tomber sur deux quadras en panne sèche.

MF Doom, lui, avance plus souvent caché, au propre comme au figuré. Planqué derrière un masque de personnage de comics (celui de Dr Doom, le vilain qui menait la vie dure aux Quatre fantastiques) ou l’un de ses multiples avatars, l’Anglais entré illégalement aux States fait son bout de chemin. Loin des sommets des charts, mais tout près du cœur des défricheurs, qui guettent ses fréquentes collaborations (« Madvillainz » avec Madlib, « The mouse and the mask » avec Danger Mouse, MA Doom : Son of Yvonne avec Masta Ace).

297003

Avec The Pharcyde, on partira dans une direction plus « alternative ». Depuis deux décennies, cette formation originaire de Los Angeles propose des morceaux racés, gorgés de samples jazzy. Amputée de la moitié de ses membres fondateurs, elle devrait tout de même faire bouger quelques têtes.

On fera ensuite un bond dans le temps avec le S-Crew, dont la plupart des protagonistes n’était pas encore en âge de prononcer la moindre punchline quand les albums des poids lourds cités précédemment sont sortis. Emmenés par Nekfeu, qui a apporté un souffle salvateur sur le rap français avec 1995, 2-Zer Washington, Framal, Mékra et DJ Elite présenteront les titres de leur premier album, « Seine Zoo ».

Les Parisiens de Now Futur complèteront le programme de cette première soirée. Sims et Mass chaufferont l’atmosphère avec leurs mixs audacieux.

Mobb Deep et Disiz pour enfoncer le clou

Le lendemain, ceux qui auront gardé des forces se pointeront de nouveau au théâtre de Verdure. Le meilleur argument pour convaincre les indécis ? Elle tient en quelques lettres : Mobb Deep. Havoc et Prodigy, les deux MC’s qui ont gagné leur place au Panthéon du hip hop avec « The infamous » (sorti en 1995), ont démarré une grande tournée mondiale pour défendre la réédition de ce classique.

Originaires de New York, comme Mobb Deep, les Flatbush Zombies ne bénéficient pas encore d’une telle aura. Mais leur flow psychotropé et leur énergie surprenante en live en font des invités très recommandables. On assistera même à une réunion de voisinage, puisque The Underachievers, un collectif également sorti des rues de Brooklyn fera le voyage sur la Côte.

Last but not least, le Frenchy Disiz. Au lieu de se contenter d’appliquer la même recette que celle qui lui avait permis de cartonner avec « J’pète les plombs », Serigne Mbaye Gueye a multiplié les expériences, s’est essayé au rock, a tâté de la littérature, du cinéma et du théâtre. Le voilà revenu au rap, avec une trilogie d’albums (« Lucide », « Extra-lucide, « Transe-lucide ») qui prouve qu’il existe encore une alternative à l’autotune clinquant de Booba  et aux patates en pleine tête de Kaaris.

95725277s2

 

Plus d’infos sur la page Facebook de Check the rhyme et sur le site du festival.