La recette des Nuits Guitares de Beaulieu est simple et efficace depuis maintenant 16 ans. Un cadre idyllique au milieu d’oliviers centenaires, des artistes de renom et souvent un ingrédient qui donne toute sa saveur au festival.

Cette année, un air de musique tzigane et de jazz manouche règnera sur le jardin de l’olivaie.

Emir Kusturica ouvrira le bal accompagné de son No Smoking Orchestra. Le réalisateur serbe, double Palme d’Or à Cannes, tourne depuis près de vingt ans dans le monde entier avec sa troupe de troubadours. Un Gipsy Rock d’une énergie folle et une virtuosité sur chaque instrument qui fait mouche à chaque fois.

Restons dans l’esprit pour clore ces Nuits Guitares avec Thomas Dutronc. Après les succès très jazz manouche de ses deux premiers albums, le « fils de » s’est fait un prénom.

Depuis l’année dernière et la sortie de son album Eternels, jusqu’à demain, Thomas Dutronc s’est « popisé ». Un dernier opus concocté par John Kelly, le producteur de Paul McCartney et de Kate Bush (rien que ça,) qui offre des envolées poétiques et des textes avec de l’humour estampillé Dutronc.

Mais LA tête d’affiche de ce festival est incontestablement Christophe. Celui qui criait Aline dès 1965, qui disait des Mots Bleus tout perdant et retrouvant ses paradis revient en présentant son dernier album Les Vestiges du Chaos.

Après 51 ans de carrière, il reste l’un des artistes les plus modernes de la scène française. Avec, Jean-Michel Jarre, son acolyte de toujours, ils n’ont eu de cesse de découvrir et composer avec brio toutes les nouveautés des instruments physiques ou électroniques. Il proposera un show aux notes de blues et d’électro pop qui emportera le public dans une autre dimension.


Le Programme des Nuits Guitares 2016

21 juillet : Tziganissa + Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra

22 juillet : Ninety’s Story + Christophe

23 juillet : Ma Saïsara + Thomas Dutronc