Chaque été depuis 2002, Pantiero est le rendez-vous de tous ceux qui aiment être surpris et se laisser porter par la hype du moment, qui sont partants pour des lives énergiques et de folles virées lookées.

A la cool ou équipés de la parfaite panoplie du festivalier, les amateurs de bon son auront trois soirées pour profiter d’une programmation alternant entre l’electro-pop, l’indie rock et le hip hop. Plus ramassé que par le passé (l’événement comptait une date de plus jusqu’en 2012), Pantiero démarrera directement avec du lourd. 

Woodkid, du clip au hit

Le vendredi 8 août, on devrait se bousculer sur l’éternelle pelouse synthétique qui recouvre le toit du Palais des festivals pour assister à la performance de Woodkid, prévue juste après celle des Russes de MotoramaD’abord clippeur à succès (Lana del Rey, Rihanna, Drake et d’autres se l’arrachaient), le Français a bifurqué avec autant de réussite dans la musique. Son premier album, « The Golden age », rassemble des morceaux de pop grandiloquente et sombre, où perce sa voix grave et puissante.

meltfestival2013woodkid6

La Femme et Breton au menu du samedi

Le lendemain, place à La Femme. Le groupe, passé par Pantiero en 2011, où il avait tapé dans l’œil des spectateurs, a fait pas mal de chemin depuis. Cette année, il a remporté une Victoire de la musique, catégorie « album révélation de l’année ». Entre cold wave et surf rock, la fille (Clara Luciani, la chanteuse) et les gars de La Femme reviendront par la grande porte.

lafemme

Toujours le 9 août, les Britons de Breton viendront muscler un line-up où figureront également Isaac Delusion et Coming Soon. Tout comme Blackmail et Factory floor la veille, il se produiront dans la rotonde du Palais, le point de chute de la deuxième partie de soirée.

Bonobo, Orgasmic & Fuzati pour la der

Pour la clôture de l’édition 2014 de Pantiero, Bonobo débarquera en force, avec pas moins de douze personnes (le cerveau de la bande, Simon Green, la chanteuse Szjerdene et dix musiciens) pour donner du souffle au titre de leur cinquième album, « The North borders ». Depuis le carton de « Black sands » il y a quatre ans, Bonobo s’est imposé comme une valeur sure de la scène electro, dans sa version raffinée et complexe. Quelques minutes avant, les Glass Animals, quatre garçons dans le vent venus d’Oxford, auront eu l’occasion de leur préparer le terrain.

glassanimals180614rfhallkeiler3

En guise de point final, le public aura droit à une bonne dose de hip hop, dans une version pas banale. D’abord avec les Young fathers, qui se présentent comme « un groupe de hop hop de garçons psychédéliques ». Et enfin avec Orgasmic et Fuzati, duo barré qui sévissait autrefois au sein du Klub des loosers, mais aussi TTC pour DJ Orgasmic. Ils présenteront des compositions issues de leur album « Grand siècle ».

71bs3qpabvlsl1500


La naissance de Pantiero découvertes

Habitué à offrir un sérieux coup de projecteur à des artistes en pleine ascension, le festival Pantiero va permettre à des formations encore en développement de se faire les dents dans de belles conditions.

Après une phase de sélection organisées dans différents bars de la région, trois groupes ont été retenus. Ainsi, Boreal sera de la partie le 8 août, OnX suivra le lendemain, tandis que Santoré jouera le 10. Ceux qui marqueront le plus les esprits gagneront le droit de faire partie de l’affiche du Printemps de Bourges 2015.